à adopter de toute urgence !

Partenaires

Petites annonces

10/05/2017 — Passez votre petite annonce, c'est par ici !

Informations

10/05/2017 — Le forum est ouvert !
18/12/2016 — Création du forum.

Top sites

©linus pour Epicode
En bref



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (james&rose) T'es qui toi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: (james&rose) T'es qui toi ? Dim 14 Mai - 19:21




Je suis seul et cela me va. Je peux ne pas parler, me taire des heures et des jours. Je peux ne pas sortir. Rester porte et fenêtres closes avec un livre, ou rien. Je n'ai pas peur du silence. Ni de ma respiration. Je n'attends rien.
T'es qui toi ?

Tout était calme. A peu de choses près. Dans la maison résonnait le son sortant des enceintes de la chaîne hi-fi de la cuisine. Une délicieuse odeur comblait l'air ambiant. Le couteau à la main, je m'appliquais à découper les légumes en rondelles, en gardant un oeil sur Zadig Rose, installée confortablement dans son couffin. Ses yeux me suivaient à mesure que je bougeais au rythme de la musique, fredonnant joyeusement celui-ci. James vient d'entrer sous la douche, j'en profite donc pour concocter un petit repas pour ce midi. Je ne sais pas encore ce que nous allions faire l'après-midi, mais je me doute bien que nous n'allions en aucun cas rester à la maison avec un temps pareil. Le ciel se trouvait dégagé de tout nuage, le soleil réchauffait la Terre avec ses rayons éblouissants, et tout le monde était de sortie aujourd'hui. Peut-être pourrons-nous profiter de cette chaleur pour balader nos chiens au bord de la mer et regarder Zadig observer l'écume s'écraser sur le sable.

La saison d'été est ma préférée. A Paris, il fait trop chaud, mais c'est plutôt à cause de la pollution. Alors qu'ici, il fait seulement bon, et ce temps bénit me donne envie de vivre à l'extérieur comme je le faisais pendant mes étés en France. Entre deux morceaux, je tourne la tête et perçois Lucky dans l'entrée, avec Héros qui a bien grandi, lui aussi. Il me semble qu'ils étaient à l'affût d'un bruit, mais parfois, ils s'excitent un peu pour rien.. Je les renvoie alors au panier, mais le froussard que je suis éteint la musique. Ainsi, si un autre bruit se fait entendre, je pourrais le percevoir rapidement. Rendant mon souffle et mes gestes silencieux, c'est seulement au bout de quelques secondes que j'entends la porte d'entrée s'ouvrir. « JAAAAAAAAAAAAAAMES !!! » Je fais vite volte-face en hurlant, alors que la panique m'envahit violemment, et serre le couteau de cuisine entre mes doigts comme si cela allait assurer ma survie. Et alors que je m'avance vers l'entrée, le couteau à la main, un visage féminin s'impose en face de moi, ainsi.. qu'un carton. « T'es qui toi, putain ?! Je vais appeler la police !! »


_________________
coeur
« - Qu'a-t-il fait pour que tu l'aimes à ce point ?
- Il m'a fait sourire. »
avatar
Say my name.
Harley Fox-Anderson

Je suis étudiant

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 17/02/2017 $ en écrivant : 98

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ? Dim 14 Mai - 19:48




Je suis seul et cela me va. Je peux ne pas parler, me taire des heures et des jours. Je peux ne pas sortir. Rester porte et fenêtres closes avec un livre, ou rien. Je n'ai pas peur du silence. Ni de ma respiration. Je n'attends rien.
T'es qui toi ?

Tranquillement je fermais le dernier carton et le mit à mes côtés. Je déménageais aujourd'hui, j'avais prit une décision que je regretterais sans doute dans quelques mois, mais je ne pouvais pas faire autrement. Mon travail actuel ne me permettait pas d'avoir une petite maison et c'était le silence d'une banlieue silencieuse. Le bruit de la ville m'assourdissait. Les voitures, les sirènes, les cris, les insultes... Je ne supportais plus ce bruit strident. J'avais besoin de me ressourcer.

C'est alors que je fermais la porte de mon ancien lieu d'habitation et que je me dirigeais vers mon nouveau lieu de vie. C'était peut être une nouvelle vie qui m'attendait. Et qui sait mes colocs seraient peut être sympa.

Je roulais avec le son d'un groupe que j'affectionnais beaucoup et je fredonnais l'air. Alors que je m'enfonçais dans un lotissement assez luxueux je me garais sur le trottoir et je pris mon carton dans les mains et m'avançais dans l'aller de la villa qui je supposais serait mon prochain chez moi.

Je frappais une première fois et personne ne me répondit, j'ouvris donc la porte d'entrée, la maison me paraissait tellement grande de l'extérieur que je n'arrivais même pas à m'imaginer l'intérieur. J'avalais ma salive, j'ouvris la porte et avançais doucement dans l'entrée. Je pensais alors "Wahou", je n'étais jamais entrée dans un endroit pareil me serais-je trompée d'endroit?

C'est alors que j'entendais un cri, je pu distingué clairement un prénom masculin "James". Je n'ai pas mis longtemps à voir apparaître quelqu'un armé d'un couteau. Qui me menaçait d'appeler la police en me demandant qui j'étais.

Les yeux écarquillés, j'avalais ma salive et je balbutiais une réponse tout en bégayant.

- Je... Je... Je suis Rose! Votre colocataire! Je suis désolée de vous avoir fait peur.


avatar
Say my name.
Rose E. Smith

Je suis citadin

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 10/05/2017 $ en écrivant : 47

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ? Dim 14 Mai - 20:08







T'es qui ?
Ce que j'abomine, c'est d'affronter l'inconnu et de me livrer à la merci de la destinée. Mais impossible d'échapper à l'inconnu : dans chaque cas il se trouve sous une forme ou sous une autre. Impossible aussi d'échapper au remords, qu'on agisse ou s'abstienne.

Nous sommes samedi, c’est vraiment un des seuls jours de la semaine que j’affectionne tout particulièrement. Ça nous donne l’occasion, pour moi et Harley d’aller, se balader, mais aussi profiter un minimum de l’extérieur puisque durant la semaine ce genre d’activer est très limité. J’avais décidé de me glisser sous le jet chaud de la douche, en profitant de cet espace de silence pour réfléchir aux vacances que je pourrais organiser avec la venue de Zadig Rose. Pour dire, ce n’est plus autant simple, il faut tout programmer et aller dans un pays ou un lieu qui n’a pas tous les équipements. C’est à peine si j’entends la musique que mon époux à mi, je sais qu’il aime bien ça. Être avec notre fille pendant qu’il prépare quelque chose à manger. Moi-même, j’apprécie cette ambiance. Alors que dans un silence, coupé par les bruits de l’eau s’éclatant au sol. J’entends violemment mon prénom, d’une voix pleine d’angoisse prévenant d’Harley. C’est dans une seule seconde, que je sors. Que j’entoure mon bassin d’une serviette. Je m’en fous totalement de glisser et de perdre l’équilibre. Ce qui m’inquiète en dévalant les marches, c’est également le silence de nos chiens qui normalement devraient sentir le danger immédiatement. Je me précipite vers la cuisine, où d’abord, je lance un regard sur Harley qui tient vivement un couteau dans ces mains, mais aussi Zadig qui nous regarde avec ces grands yeux bleus. Dieu du ciel, rien ne s’était produit. Mais à l’instant où je redresse mon regard sur l’inconnu se trouvant face à moi, je fais machinalement un pas en arrière en tendant mon bras en direction de mon mari pour qu’il ne bouge pas de sa position. Les sourcils froncés, les traits crispés par cette intrusion si soudaine. « On ne cherche pas de colocataire. Que faites-vous ici ? » Je tiens fermement d’une poigne ma serviette pour ne pas qu’elle s’échoue au sol, mais aussi histoire de me protéger un minimum. Mes pupilles bleutés vagabondent en direction du carton qu’elle tient contre son être. Certes, je n’ai absolument rien compris du comment, et du pourquoi elle est rentrée ainsi. Mais aussi pourquoi la porte d’entrée n’était pas verrouillée ? Les chiens se lèvent à leur tour, pour venir auprès de moi et de Zadig. « Vous vous êtes trompée d’endroit, quelle est la maison que vous cherchez ? » J’incline mon visage. En pensant si je devais, ou non joindre la police.
avatar
Say my name.
James Fox-Anderson

Je suis étudiant

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 17/02/2017 $ en écrivant : 75

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ? Dim 14 Mai - 20:21




Je suis seul et cela me va. Je peux ne pas parler, me taire des heures et des jours. Je peux ne pas sortir. Rester porte et fenêtres closes avec un livre, ou rien. Je n'ai pas peur du silence. Ni de ma respiration. Je n'attends rien.
T'es qui toi ?

Non mais, une entrée comme ça, c'était un coup à me faire avoir une crise cardiaque. Je ne pensais pas que quelqu'un s'introduirait dans notre maison, si on laissait la porte ouverte. Pourtant c'était exactement ce qu'il venait de se produire. Armé de mon couteau de cuisine, je restais sur mes gardes, préférant de toute façon ne pas trop prendre d'aise. Je ne savais absolument pas qui était cette invité soudaine, mais son air apeuré me fait prendre conscience des choses. Et alors que James descend les marches, je baisse mon couteau et desserre mes doigts pour tenter d'être moins menaçant. Elle cherche un colocataire et elle s'excuse de m'avoir fait peur.. J'en déduis que ce n'est pas forcément quelqu'un de mauvais. Je veux dire, elle n'est pas là pour nous cambrioler. Alors, je me détends un peu et me rapproche de mon mari. Bien que je sois un peu rassuré sur les intentions de l'inconnue, je reste quand même méfiant. Je regarde peut-être trop de films, ou je suis peut-être trop craintif, peut-être même les deux. Mais je préfère rester près de James, par prudence. « Oui, je crois que vous vous êtes trompée.. Désolée pour le couteau, je cuisinais. » J'étais persuadé que dans un quartier aussi tranquille et surveillé, c'était impossible que quelqu'un de menaçant vienne chez nous en pleine journée et alors qu'on est présents.

Et puis, je me rends compte que mon mari est nu et qu'il dégouline. Le maniaque et le jaloux se mélangent ensemble pour créer une furie sans nom. « Bordel James, t'en fous partout !! Remonte te sécher ! Et habille toi, bon sang ! Allez ! » D'une main dans son dos, je le pousse vers l'escalier pour qu'il remonte en faisant attention où je mets les pieds. « Et regarde où tu vas, fais attention. » Lui dis-je alors, prévenant. Je me tourne ensuite vers l'inconnue et souris maladroitement. « Tu vas habiter dans une maison du quartier ? »


_________________
coeur
« - Qu'a-t-il fait pour que tu l'aimes à ce point ?
- Il m'a fait sourire. »
avatar
Say my name.
Harley Fox-Anderson

Je suis étudiant

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 17/02/2017 $ en écrivant : 98

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ? Dim 14 Mai - 20:45




Je suis seul et cela me va. Je peux ne pas parler, me taire des heures et des jours. Je peux ne pas sortir. Rester porte et fenêtres closes avec un livre, ou rien. Je n'ai pas peur du silence. Ni de ma respiration. Je n'attends rien.
T'es qui toi ?

Je ne mis pas longtemps avant de me détendre. Le spectacle qui se jouait devant moi était assez étrange, mais était assez drôle. Un sourire ornait mon visage. Je me décrispais légèrement et observais les deux hommes qui se trouvaient devant moi.

- C'est cette adresse qu'on m'a indiqué, c'est une erreur je pense des propriétaires de l'autre maison. Mais je n'ai aucune idée d'où je dois aller.

Alors que je répondais au jeune homme qui était descendu à tout rompre, son petit ami le renvoyais se rhabiller et fissa qui plus est. Je ne pus retenir un petit rire d'amusement devant la scène qui se jouait devant moi. L'un des deux chiens s'approchait de moi et je me baissais pour le caresser. J'adorais les animaux, j'étais plus sensible à eux qu'à mes pairs à vrai dire.

- Pas grave pour le couteau, je peux comprendre le geste.

J'inspirais profondément et je répondis à la question que le jeune homme blond me posais.

- Oui, mais je me suis sans doute trompé à moins qu'on m'ai fait une blague. Si c'est le cas je n'ai plus vraiment d'endroit où dormir. Vous avez une très belle maison si je peux me permettre.


Mon sourire s'évanouit et je me rendais compte que je faisais un peu tâche dans le décor. Je n'avais pas ma place ici. D'ailleurs avais-je ma place quelque part?

- Je suis vraiment désolée d'être entré chez vous.

avatar
Say my name.
Rose E. Smith

Je suis citadin

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 10/05/2017 $ en écrivant : 47

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ? Dim 14 Mai - 21:06







T'es qui ?
Ce que j'abomine, c'est d'affronter l'inconnu et de me livrer à la merci de la destinée. Mais impossible d'échapper à l'inconnu : dans chaque cas il se trouve sous une forme ou sous une autre. Impossible aussi d'échapper au remords, qu'on agisse ou s'abstienne.

C’était un peu étrange comme situation, à vrai dire, je ne savais pas comment réagir. Je regardais longuement l’inconnue qui se trouvait face à nous, alors qu’aux paroles d’Harley, je vins à froncer les sourcils tout en le regardant longuement. Je connaissais mon époux, et le fait que je sois presque dénudé, mais qu’en plus de ça l’eau coulait sur le sol. N’arrange pas vraiment les choses. En bref, je ne savais pas si je devais partir comme il me l’ordonnait ou rester pour savoir ce que voulait la jeune femme. Mais, lors de ces propos. J’abaissais mes épaules en sentant qu’il n’y avait aucun danger. Après tout, elle était seule contre nous et je me doutais réellement qu’elle puisse faire quoi que ce soit en étant ainsi. Je me tournais vers Harley, silencieux. Mais conscient qu’à tous moment, je pourrais intervenir. Je lui embrasse sa tempe en faisant claquer ma main sur son fessier avant d’ajouter. « Veuillez m’excuser, je reviens ! » C’est dans un pas rapide que je retournais à la salle de bain pour m’occuper. Me sécher, et m’habiller d’un simple jogging et d’un tee-shirt. Les cheveux en bataille, je redescendais les marches en essayant d’écouter la conversation des deux jeunes en bas. Puis au moment où j’arrivais, je passais mes mains sur mon visage en plaquant mes cheveux en arrière. « J’ai cru entendre que les voisins cherchaient du monde, enfin. Une colocataire. Je pensais que c’était une blague, mais peut-être que c’est vraiment le cas. » Je reste planté devant les deux, avant de m’avancer vers cette dernière en lui tendant ma phalange droite. « Je suis James, James Fox-Anderson et voici mon époux Harley et notre fille Zadig Rose. » J’affichais néanmoins un sourire chaleureux. Sachant que c’était un peu improbable ce genre de chose et c’était plutôt amusant. Je me tournais vers mon époux, en lui souriant. Avant d’entendre des petites plaintes de notre fille. Je venais la prendre contre mon être, caressant son dos tout en venant embrasser le sommet de son front. « Ce n’est rien, je ne vais pas dire que ça arrive à tout le monde, mais… Ça arrive. » D’habitude, je reste méfiant, et encore maintenant j’ai un pied en arrière. Je préfère rester ainsi, plutôt que de me retrouver face à une personne qui avait de multiples personnalités.
avatar
Say my name.
James Fox-Anderson

Je suis étudiant

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 17/02/2017 $ en écrivant : 75

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ? Jeu 18 Mai - 19:35




Je suis seul et cela me va. Je peux ne pas parler, me taire des heures et des jours. Je peux ne pas sortir. Rester porte et fenêtres closes avec un livre, ou rien. Je n'ai pas peur du silence. Ni de ma respiration. Je n'attends rien.
T'es qui toi ?

Cette femme n'avait rien de méchant. L'être humain est fait pour se méfier des gens qui lui semblent trop étrangers à lui-même, on se protège donc davantage des gens qui ne nous ressemblent pas au premier abord. Mais finalement, elle s'explique et on comprend facilement qu'elle n'est finalement pas une menace pour nous. Alors, je renvoie immédiatement mon mari complètement nu et ruisselant qui part en me claquant les fesses, je rougis et pose ensuite le couteau sur la table de l'entrée pour aller chercher la serpillière. Et je me retrouve à éponger toute l'eau qui s'est écoulée du corps de James en discutant avec la nouvelle venue. « Ouais, ce serait une blague de mauvais goût, je trouve. Merci, pour la maison. C'est vrai qu'elle est belle, on a craqué quand on l'a vue. Tu peux poser ton carton, si tu veux. » J'essaie de lui sourire un minimum puis range mes ustensiles là où ils sont censés être. Je l'invite ensuite à entrer dans la cuisine en reprenant mon couteau pour terminer mon repas. « T'inquiète, je suis juste un gros froussard ! Ca peut arriver à n'importe qui. Tu veux quelque chose à boire ? »

Mon regard se pose sur elle alors que je commence déjà à préparer trois verres. En attendant, mon plat mijote et j'ai aussi le temps de préparer le biberon de Zadig qui fait ses dents sur son jouet dans son couffin. « Tu viens d'où ? Enfin, je déduis que tu viens bien de quelque part pour emménager ici. Et pourquoi Toronto d'ailleurs ? » J'étais curieux, mais aussi, je ne voulais pas qu'il y ait trop de blancs gênants. J'essaie simplement d'alimenter la conversation comme je le peux.


_________________
coeur
« - Qu'a-t-il fait pour que tu l'aimes à ce point ?
- Il m'a fait sourire. »
avatar
Say my name.
Harley Fox-Anderson

Je suis étudiant

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 17/02/2017 $ en écrivant : 98

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ? Sam 20 Mai - 21:48






James & Harley & Rose

Regardes autour de toi et médites!

C' est un fait indéniable le calme qui régnait alentour était apaisant, je n'entendais pas les voitures, ni les sons assourdissants que les ambulanciers ou les policiers faisaient, je ne voyais pas les gyrophares dans les fenêtres et je n'entendais pas non plus les voisins bruyants, les passants. Le jeune homme brun était revenu habillé et prêt à en découdre. Il m'expliquait que leurs voisins cherchaient bien un colocataire et qu'il pensait que c'était une blague.

Puis il se présentait et présentait alors sa fille et son mari. Je souris en remarquant qu'ils avaient tous deux une alliance à leur annulaire. C'est alors que je me rendis compte que le monde changeait lentement mais surement.

- Je m'appelle Rose Elisa Smith, mais vous pouvez m'appeler juste Eli ou simplement Rose, même si j'aime pas trop mon premier prénom. Il est comment dire, trop fleuri.

Un petit rire concluait ma phrase et je passais ma main dans mes cheveux légèrement gênée par cet aveu alors que leur fille portait comme second prénom mon premier prénom. J'aimais bien le prénom Rose sur les autres mais pas sur moi. Je trouvais que ça dénotait clairement avec mon style.

Le jeune homme blond me proposa alors de poser mon carton et je m'exécutais sans demander mon reste. Le carton n'était pas lourd, mais suffisamment pour l'être au bout de quelques minutes. Il me demanda alors si je voulais boire un verre. Je réfléchissais un peu et hésitais quelques secondes avant de répondre positivement à sa demande. Alors qu'il préparait le repas pour lui et son mari, tout en servant trois verres, mais aussi en préparant le biberon de leur fille il me demanda d'où je venais. J'inspirais profondément et répondis alors à la question.

- A vrai dire, je viens d'un peu partout mais je suis née au Royaume Uni, mais j'ai pas mal voyagé jusqu'à mes seize ans, puis je suis restée à Londres pendant une dizaine d'année et j'ai finalement décidé l'année dernière de venir vivre ici, j'avais un petit appartement dans le centre ville de Toronto. J'avais besoin de changer d'air donc j'ai décidé d'aller en banlieue pour profiter de la proximité de la ville, mais aussi de l'air frais.

Je ponctuais ma phrase en trinquant avec mes futurs voisins et bu une gorgée avant de poser une question à mon tour.

- Et vous vous avez toujours habité ici? Je veux dire ici à Toronto?

Je me surpris moi même à être aussi bavarde, habituellement je n'étais pas aussi sociable. Mais qu'importe après tout j'avais manqué de justesse de me faire poignardé. Dans ma lancé je me demandait comment deux jeunes comme eux avaient eu les moyens de se payer se genre de maison. Après tout c'était une villa plus que luxueuse.

- Puis-je me permettre de vous demandez ce que vous faites dans la vie où c'est trop indiscret?


avatar
Say my name.
Rose E. Smith

Je suis citadin

Inscrit dans les registres de la ville depuis le : 10/05/2017 $ en écrivant : 47

MessageSujet: Re: (james&rose) T'es qui toi ?

Say my name.
Contenu sponsorisé



 
(james&rose) T'es qui toi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE REGARD DES GENS :: TORONTO :: Downtown :: Habitations-
Sauter vers: